L'affacturage ou factoring

Il est fréquent qu'une entreprise soit obligée d'accorder à ses clients des délais de paiements. Apparaît alors un décalage dans la trésorerie de l'entreprise auquel elle doit faire face. Afin de combler d'éviter un tel délai, elle a la possibulité de céder ses factures à un spécialiste dans le domaine. Pour ce faire, elle peut avoir recours à l'affacturage.

Qu'est-ce que l'affacturage ?

L'affacturage ou factoring est une technique de recouvrement des créances. C'est un contrat établi entre une entreprise et une société de crédit spécialisée (appelée factor) par lequel le factor achète les créances de l'entreprise moyennant le paiement d'une commission.
 
 
En d'autres termes, la société de crédit avance à l'entreprise le montant des créances, auquel sont déduites les commissions dues. C'est le factor qui, par la suite, se charge de récupérer le montant des créances.

 

De plus, les risques d'impayés sont assurés par l'établissement de crédit qui ne peut, en aucun cas, remettre la faute sur le vendeur, déchargé, par le contrat, de toute responsabilité.

 

L'affacturage, comment ça marche ?

L'entreprise vendeuse doit obtenir le consentement du factor pour chacun des clients. Attention, il existe le plus souvent un plafond par client.
 
Du côté de l'entreprise, l'affacturage présente de nombreux avantages :
  • l'entreprise n'a plus à se préoccuper de l'encaissement des sommes dues par ses clients ainsi que des risques de non-paiement des factures.
  • il permet à l'entreprise de retrouver sa trésorerie immédiatement et permet notamment aux nouvelles entreprises de bien démarrer, n'ayant plus à subir les délais de paiement accordés aux clients et qui générent un décalage dans la trésorerie.

Le coût du factoring

Ainsi, comme expliqué précédemment, l'affacturage présente un certain coût. Le factor se voit versé deux rémunérations :
  • la commission d'affacturage qui comprend les services de recouvrement, de gestion comptable et de garantie.
  • la commission de financement qui correspond à l'avance de trésorerie; elle est calculée par rapport au montant financé et à la durée du financement (c'est en fait un taux au prorata temporis).

Par ailleurs, les organismes financiers spécialisés propose aussi un service d'assurance-crédit pour les entreprise souhaitant seulement se protèger contre les risques d'insolvalibilité de la part de leurs clients.