CLEFE, l'organisme de financement des entreprises pour femme

CLEFE constitue une institution de financement dédiée aux entreprises dirigées par les femmes. Elle propose différentes solutions pour aider les entreprises à bien démarrer.

CLEFE, une solution de financement pour les créatrices d'entreprise

CLEFE ou Association Racines CLEFE a pour but de participer au financement de la création d'une entreprise. Il a un statut juridique d'indivision volontaire souveraine et suit le principe d'une Charte déontologique propre au CLEFE. Toutes les femmes dirigeantes en France peuvent s'inscrire auprès de cet organisme pour bénéficier des aides au financement.

Un droit d'entrée qui est aussi une mensualité d'épargne est exigé. Cette épargne est versée périodiquement et le montant s'élève entre 15 et 140 euros par mois. Généralement, l'épargne a une durée de 12 mois. Chaque membre s'engage à respecter la charte de l'organisme et signe la convention qui indique toutes les modalités de remboursement.

En effet, après le démarrage de ses activités, la créatrice doit commencer à rembourser le prêt tous les mois, soit le capital avec les intérêts. Ensuite, le gérant répartit l'argent versé aux épargnants.

La gestion de Racines CLEFE

Il peut y avoir plusieurs CLEFE dans une même ville, mais tous doivent respecter la charte définie. En collaboration avec Racines, un CLEFE se compose de 5 à 15 personnes pour assurer la gestion du groupe. Dans chaque CLEFE, il y a un gérant nommé lors de l'Assemblée Générale consécutive.

Le gérant se charge de fixer les conditions d'épargne, il analyse aussi tous les projets, que ce soit sur le plan financier, technique, commercial ou bien du développement.

C'est au gérant de signer la convention avec les créatrices et de contrôler la gestion des entreprises en étudiant les données chiffrées de l'exploitation en tant que partenaire et non d'associé.

Finalement, le gérant assure avec les créatrices d'entreprise la correction des trajectoires de gestion. Pour ce faire, les membres de CLEFE utilisent différents documents : méthodologie de recherche de projets, convention de prêt ou encore statuts, chartes, etc.