Catégories
Les types de financement professionnel adaptés aux TPE et PME

Participer aux concours d’aide à la création d’entreprise pour financer sa création

Destinés aux start-ups, les concours d’aides sont incontournables, tant sur le plan financier que relationnel afin de mieux démarrer une activité.

Des concours annuels au niveau national

Chaque année, des milliers de porteurs de projets bénéficient du soutien du gouvernement français et des différents réseaux de professionnels dont les activités sont axées sur plusieurs domaines. Les concours qui récompensent les jeunes créations visent à donner un coup de pouce aux entreprises récentes, encore non immatriculées ou ayant débuté leur activité depuis peu. Les challenges originaux qui sont pour la plupart organisés au niveau régional permettent aux lauréats de concourir au niveau national et de se faire accompagner par les grandes enseignes dans les différents cycles de vie de leurs entreprises. Les jeunes entrepreneurs de moins de 30 ans, les étudiants et les jeunes chômeurs créateurs sont privilégiés.

Les concours d’aide : des avantages considérables

Outre les dotations financières déclinées sous forme de chéquiers-conseils et d’enveloppes globales pouvant contenir une coquette somme allant de 4.000 à 60.000 euros offerts aux gagnants, les concours d’aide sont une opportunité pour les jeunes entreprises de tisser des liens avec des investisseurs potentiels, susceptibles de financier leurs créations. La somme perçue peut également alimenter l’apport personnel exigé par les banques en vue de valider une demande de credit entreprise. Les modalités d’inscription se déroulent différemment selon les organisateurs. Les dossiers de candidatures sont cependant à déposer à des périodes fixes dans l’année. Chaque structure d’appui publiant un calendrier en début d’année.

Les organisations gouvernementales

Le concours organisé par le ministère délégué à la Recherche est le seul en France qui récompense les plus jeunes entreprises âgées de mois de six mois. Il s’intéresse plus particulièrement aux projets axés dans technologie innovante. Le dépôt de candidature est clôturé au mois de février. Le challenge intitulé « tremplins Entreprises » initié par le Président du Sénat est quant à lui axé sur les catégories d’activités de services, de création de logiciels, de la science de la vie et de fourniture de matériaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *