LBO ou "Leveraged Buy-Out"

Le LBO, ou Leveraged Buy-Out, est un terme qui peut faire référence à plusieurs variantes : le MBO, le MBI, le BIMBO notamment. Le LBO consiste à racheter une société cible par l'intermédiaire d'une société mère (ou holding) en ayant recours à l'endettement bancaire.

Comment ça marche ?

Concrètement, on crée un holding que l'on endette dans le but de racheter la société cible. Ce holding devient alors propriètaire de la société cible. En fait, la société mère n'est constituée que dans le but de fournir les fonds nécessaires (grâce notamment à l'obtention d'un crédit entreprise) à l'acquisition de la société cible qui, a contrario, se voit exploitée et ainsi genère des bénéfices qui serviront au remboursement de l'emprunt.

Les effets de levier du LBO

Cette opération s'articule autour de nombreux effets de levier, qui en font le principal intérêt à son acquisition, dont :
  • le levier financier : le crédit entreprise généré par la société mère est remboursé grâce aux bénéfices générés par la société cible; cet effet de levier est d'autant plus important que la rentabilité de la cible est élevée car elle génère suffisamment de cash-flows pour rembourser l'emprunt.
  • le levier fiscal : le groupe, constitué du holding et de la cible, peut bénéficier du régime d'intégration fiscal qui permet une économie d'impôt sur l'IS (Impôt sur les Sociétés).
  • le levier juridique : celui qui détient au moins 51% du holding détient les pleins pouvoirs.

Cependant, le recours au LBO peut engendrer une restructuration interne voire la suppression de certains postes dans la société cible, par exemple, afin d'en augmenter sa rentabilité.

CreditEntreprise.fr peut aider tout porteur de projet à obtenir un fiancement par LBO.