Catégories
Cautions et garanties

Les fonds de garantie : essentiels pour le démarrage d’une entreprise

Adressés aux petites et moyennes entreprises ou PME, les fonds de garantie sont des dispositifs financiers incontournables qui se portent caution lors d’un emprunt à moyen ou long terme.

Les fonds de garantie : pour bien démarrer son activité

Ces dispositifs financiers ont été créés en faveur des créateurs ou gérants de PME souhaitant réaliser un emprunt bancaire ou un credit bail.  Ils ont été élaborés pour faciliter l’accès au credit entreprise nécessaire lors de la phase de démarrage, en cas d’extension d’une activité économique ou de renouvellement des équipements de l’entreprise. Ils prennent la forme de garantie de crédit et couvrent une partie des pertes sèches assumées par les organismes financiers dans une entreprise.

Qui peut bénéficier de ces fonds de garantie ?

Afin de pouvoir bénéficier des fonds de garantie, les promoteurs de projets doivent avant tout justifier d’une bonne structure financière de leur entreprise et présenter une excellente gestion de la société. En effet, ces éléments sont incontournables pour permettre la bonne rentabilité d’un projet. Si toutes les entreprises peuvent bénéficier de ce dispositif financier, la priorité sera toutefois accordée aux petites et moyennes entreprises. Sofaris, ou la Société française de garantie des financements propose des fonds de garantie auprès des entreprises existant depuis moins de 3 ans et relevant de tous les secteurs à l’exception de l’agriculture traditionnelle ou de toute autre activité mise en place dans un pôle de conversion.

Divers types de fonds de garantie

Plusieurs types de caution existent.
On cite entre autres le FGIF, un dispositif de garantie financière exclusivement créée en faveur des femmes. Les établissements prêteurs du FGIF sont tenus de conserver au moins 30 % du risque. Quant au montant minimum de prêt éligible, il s’établit à 5000 euros, le maximum ne devant pas excéder 27 000 euros.
La loi permet par ailleurs aux collectivités territoriales d’accorder leur garantie aux emprunts effectués par des personnes de droit privé. Cette caution couvre généralement 50 % du montant total du prêt avec un maximum garanti de 152 450 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *