Dans un souci de transparence et de praticité en matière financière, les entreprises et les professionnels doivent généralement ouvrir un compte bancaire au moment de leur création. Banque en ligne (Shine, Anytime…) ou banque de réseau (BNP Paribas, Société Générale…), le choix ne manque d’ailleurs pas. Bien évidemment, lorsqu’il s’agit de choisir sa banque professionnelle, il convient de tenir compte de plusieurs critères. D’autant que c’est une étape à ne surtout pas prendre à la légère. Décryptage.

Les critères à prendre en compte pour le choix de sa banque professionnelle

Que ce soit pour l’ouverture d’un compte lors de la création de l’entreprise ou pour un changement de banque en cours de vie sociale, le choix de sa banque pro est une tâche qu’il ne faut pas négliger. Ainsi, pour ne rien rater de cette démarche particulièrement délicate, il importe de prendre en considération plusieurs critères.

Définir ses besoins et ses attentes

Il va sans dire qu’avant de jeter son dévolu sur une banque professionnelle en particulier, il convient au préalable de déterminer ses besoins et ses attentes en la matière. Effectivement, chaque entreprise a ses propres exigences et ses propres spécificités (secteur d’activité, forme juridique, taille, âge…). Justement, si certains établissements financiers s’adressent à tous les entrepreneurs, d’autres n’acceptent qu’une catégorie professionnelle bien déterminée.

Mais encore, en fonction de ses attentes professionnelles, une banque peut être plus appropriée qu’une autre. Dès lors, pour identifier l’institution bancaire qui répond le mieux aux attentes de sa structure, il faut se poser les bonnes questions. Quels services bancaires pros attendre de son partenaire financier ? Une demande de prêt professionnelle ou d’une ligne de crédit est-elle prévue dans un futur proche ? L’exercice de son activité professionnelle exige-t-il l’utilisation d’un terminal de paiement électronique ? Etc.

A lire également :

Vérifier la proximité de la banque

L’entreprise réalise le plus souvent des opérations qui nécessitent des déplacements fréquents auprès de la banque ? Alors, il est préférable de se tourner vers un établissement de crédit qui se trouve à proximité de ses locaux professionnels ou son siège social. En plus de faire gagner un temps précieux à l’entrepreneur, ce sera plus pratique pour effectuer des dépôts courants d’espèces et de chèques.

La tarification, un critère crucial à considérer

Les tarifs pratiqués par la banque constituent un critère non négligeable à prendre en considération au moment de son choix. Bien évidemment, chaque établissement fixe ses propres prix. Néanmoins, lors de la comparaison des offres disponibles, il faut prêter une attention particulière à la grille tarifaire. Il convient notamment de s’assurer qu’il n’y a aucun frais caché, et ce, afin d’éviter les mauvaises surprises. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il importe d’analyser soigneusement les services payants et les frais bancaires y afférents. Frais de tenue de compte, commission de mouvement, prix du pack bancaire, frais d’irrégularité et d’incident…, il est crucial de ne rien laisser au hasard.

Évaluer la qualité de service de la banque pro

Pour bénéficier d’une expérience bancaire la plus satisfaisante possible, il est essentiel de vérifier la qualité de service fourni par l’établissement de crédit. Dans cette optique, il faut se référer aux avis laissés par les entrepreneurs sur internet (forums, sites spécialisés…).

Quoi qu’il en soit, une prestation bancaire de qualité se reflète par :

  • L’excellente réactivité et la grande disponibilité du service client
  • Le professionnalisme, les compétences et l’amabilité des conseillers dédiés
  • L’accompagnement assuré par les conseillers
  • La facilité d’accès au service client et au site
  • L’ergonomie de l’interface
  • Les fonctionnalités avancées offertes aux entreprises

Il importe donc de tenir compte de ces éléments lors de l’évaluation de la qualité de service d’une banque professionnelle. Qui plus est, cela permet par la même occasion de s’assurer de la fiabilité de l’établissement financier.

Choisir une banque traditionnelle pour son entreprise : bonne ou mauvaise idée ?

Appelée également banque de réseau, une banque traditionnelle est une banque qui dispose d’agences physiques. Crédit Mutuel, BNP Paribas, Crédit Agricole, LCL, Société Générale, Caisse d’Épargne…, les banques classiques constituent une valeur sure pour les entreprises. Cependant, est-il toujours intéressant d’ouvrir un compte pro auprès de ce type d’établissement bancaire ?

Pourquoi opter pour une banque traditionnelle pour l’ouverture de son compte pro ?

Lorsqu’il s’agit d’ouvrir un compte pro, le premier réflexe des entrepreneurs est de se tourner vers les banques classiques. Ce n’est pas étonnant vu leur ancienneté et leur expertise dans le domaine. Elles ont effectivement la confiance des particuliers comme des professionnels. Et ce, même si le service proposé n’est pas toujours satisfaisant. En outre, elles possèdent de nombreuses agences réparties sur le territoire français. Il se révèle donc très simple de trouver une agence proche du siège de son entreprise. Par ailleurs, les banques traditionnelles proposent une offre plus complète avec des services parfaitement bien adaptés aux besoins et aux attentes des entrepreneurs.

Les limites d’une banque de réseau

Bien entendu, les banques de réseau présentent également leurs limites. Le principal inconvénient de ces types de banques professionnelles réside ainsi dans leur coût. De fait, les banques classiques sont connues pour leurs frais bancaires élevés : tenue de compte, découvert, cotisation de carte bancaire… Comme mentionne plus haut, la qualité du service n’est pas toujours au rendez-vous :

  • Horaires du service client (heures de bureau)
  • Conseiller attitré pas toujours à la hauteur

Autre inconvénient de la banque traditionnelle : la nécessité de se faire accompagner par un conseiller pour certaines opérations. Dans ce cas, les formalités s’avèrent longues et contraignantes, ce qui n’est pas du tout pratique pour les professionnels et les entreprises.

Les avantages et inconvénients des banques en ligne

Le paysage bancaire français est aujourd’hui bouleversé par l’apparition de nouveaux acteurs : les banques digitales. D’autant que les banques en ligne sont de plus en plus nombreuses à proposer une offre dédiée aux professionnels et entreprises.

À noter que les banques digitales peuvent être des filiales de banques traditionnelles ou d’entreprises. Mais, il peut aussi s’agir de banques indépendantes virtuelles.

La banque en ligne, une alternative bancaire à prendre en considération pour son entreprise

C’est un fait ! Si les banques digitales séduisent tant de professionnels et d’entreprises, c’est en raison de leur coût. En effet, si certains de leurs services se révèlent gratuits, d’autres sont proposés à des prix très attractifs. Leurs tarifs compétitifs s’expliquent par l’absence d’agences physiques et des frais de fonctionnement qui en découlent. Les nouveaux clients peuvent même compter sur une prime de bienvenue.

Mieux encore, les banques virtuelles se distinguent par la praticité et la qualité de leurs services. Effectivement, elles promettent à leur clientèle professionnelle des outils aux fonctionnalités diverses qui répondent à leurs besoins et leurs attentes. De plus, elles leur donnent la possibilité d’accéder aisément à leur compte à tout moment et n’importe où. Elles leur garantissent également un compte pro facile à utiliser. Qui plus est, leur service client a des horaires plus flexibles et plus élargis. En fait, passer par une banque en ligne, c’est l’assurance de gagner du temps et de profiter d’un service efficace.

Les inconvénients des banques digitales

Malgré ses avantages indéniables, une banque virtuelle présente quand même des inconvénients. Ainsi, la première limite de ce type de banque est la perte relative de contact humain. De fait, tout s’opère en ligne et la relation bancaire est digitale. En outre, à l’instar des banques traditionnelles, des conditions d’entrée restrictives peuvent parfois s’appliquer. Par ailleurs, les entrepreneurs déplorent souvent l’absence de certains services bancaires : offre de crédit, dépôt d’espèces, encaissement de chèque… Néanmoins, il existe à l’heure actuelle des banques virtuelles qui les proposent.

A lire également : Comment obtenir un crédit pro en ligne ?

Les solutions bancaires digitales à destination des entreprises

Avec le nombre croissant d’offres bancaires professionnelles en ligne qui existent sur le marché, ce n’est pas facile de faire son choix. Aussi, avant d’ouvrir un compte dans une quelconque banque pro, il convient de bien peser le pour et le contre. En plus, il est essentiel de prendre le temps de comparer les tarifs, mais surtout de lire attentivement toutes les mentions de la convention de compte et la grille tarifaire. Il importe également de faire le point sur les services proposés. Est-ce qu’ils répondent vraiment aux exigences et aux attentes de l’entreprise ? En cas d’incertitudes, il ne faut pas hésiter à poser des questions.

Quoi qu’il en soit, voici une liste non exhaustive de banques professionnelles en ligne parmi lesquelles vous pouvez faire votre choix.

Qonto

Qonto est une néobanque française qui a déjà séduit plus de 65 000 entreprises et freelances. Ces derniers ont même le choix entre plusieurs formules qui leur permettent de bénéficier de services variés à un prix attractif. Mais, Qonto s’adresse aussi aux créateurs d’entreprise avec une offre spécialement conçue pour eux.

Anytime

Anytime est une banque en ligne originaire de Belgique. Elle permet de disposer d’un compte pro assorti de nombreuses fonctionnalités et d’outils bancaires intégrés. Et ce, afin de faciliter la vie des sociétés, microentrepreneurs et professionnels indépendants. Elle propose également différentes offres qui s’adaptent aux besoins et aux attentes de chaque entrepreneur.

Manager.one

Manager.one est une plateforme bancaire en ligne cofondée par la Banque Wormser Frères et la Fintech SaGa Corp. Dédiée aux professionnels et chefs d’entreprise, elle leur promet un compte pro à un tarif unique de 29,99 €. Outre les services bancaires classiques, elle fournit également des services innovants sur mesure pour simplifier autant que possible le quotidien des entrepreneurs engagés.

Shine

Shine est une banque digitale française qui se veut être le copilote administratif des freelances et petites entreprises. Lancée en 2018, elle a vite conquis le cœur de plus de 50 000 entrepreneurs. Elle brille en effet par son service client amical et attentionné, ses fonctionnalités intéressantes et sa facilité d’utilisation. Elle accompagne aussi les créateurs d’entreprise en leur proposant une offre dédiée. En tout cas, elle assure à ses clients pros un service exceptionnel au juste prix et sans frais cachés.

Revolut

Revolut est une néobanque britannique particulièrement adaptée pour les freelances et les entreprises qui réalisent des opérations bancaires à l’étranger. Elle garantit notamment à sa clientèle pro des transactions rapides et faciles dans plusieurs devises. Son offre business permet effectivement de disposer d’un compte courant pro multidevise doté de nombreuses fonctionnalités intéressantes. Revolut donne d’ailleurs à ses quelque 250 000 entreprises clientes la possibilité de choisir entre une formule gratuite et une formule payante. Mais encore, elle permet d’échanger l’une de ses 30 devises en cryptomonnaies (Bitcoin, Litecoin, Ethereum, Bitcoin Cash ou XRP).

N26

N26 est une néobanque allemande, dont la clientèle pro se compose uniquement de microentrepreneurs. Ceux-ci ont alors le choix entre deux formules : N26 Business (gratuit) et N26 Business You (9,90 € HT par mois). Cette offre payante convient d’ailleurs tout à fait aux professionnels qui voyagent beaucoup et digital nomads. En tout cas, choisir N26 comme sa banque professionnelle permet de bénéficier d’un cashback de 0,1 % sur tous ses achats effectués avec sa carte MasterCard.

Boursorama Banque

Filiale du groupe Société Générale, Boursorama Banque est la banque digitale la moins chère sur le marché français. Elle permet en effet aux autoentrepreneurs et aux travailleurs indépendants de bénéficier d’un compte dédié à leur activité pro à un prix très concurrentiel. Concrètement, son offre business est facturée à 9 € TTC par mois et inclut un compte courant, une carte Visa, une assurance et un plan épargne. À cela s’ajoute une prime de bienvenue particulièrement attrayante.

Holvi

Holvi est une banque en ligne tout droit venue de Finlande à destination des entrepreneurs. En fait, elle s’adresse aux freelances et entreprises ayant l’un des statuts suivants : EI, EIRL, EURL, SARL, SAS et SASU. Ses clients pros ont alors le choix entre deux forfaits, l’un gratuit et l’autre facturé à 9 € HT par mois. Ils peuvent en plus compter sur des outils d’aide à la comptabilité et à la facturation. Qui plus est, les outils de gestion financière proposés par la néobanque fonctionnent simultanément sur ordinateur et sur mobile.

Bunq

Bunq est une néobanque néerlandaise qui permet aux entrepreneurs d’ouvrir un compte pro en 5 minutes. Facturée à 9,99 € par mois, l’offre business de la banque en ligne est l’assurance de profiter de fonctionnalités appropriées à son entreprise. De plus, elle permet de contrôler les finances de sa structure depuis divers supports (smartphone, ordinateur et Apple Watch).

Monabanq

Monabanq est une banque digitale française qui permet aux autoentrepreneurs de disposer d’un compte dédié à leur activité professionnelle. Filiale du groupe Crédit Mutuel, elle promet une offre adaptée à son statut de microentrepreneur, un service client exemplaire et une tarification transparente.